Il va sans dire que le succès ou l'échec dans la pratique du Taekwon-Do dépend largement de la façon dont on adhère aux buts du Taekwon-Do. Ces buts doivent guider la conduite de tout adepte sérieux de cet art martial.


Intégrité

En Taekwon-Do, la définition de l'intégrité est quelque peu libérale par rapport à celle du dictionnaire. Chacun se doit de définir ce qui est bien et mal, et d'avoir conscience dans le mal, de ressentir un sentiment de culpabilité justifié. Voici quelques exemples où l'intégrité semble faire défaut :

1. L'instructeur qui triche dans son art ainsi qu'avec lui-même en enseignant des techniques inadéquates, en raison de son apathie ou de son ignorance.

2. Un étudiant qui se trompe lui-même ou le public en truquant ses démonstrations.

3. L'instructeur qui camoufle son incompétence derrière le luxe de sa salle d'entraînement ou de ses belles paroles.

4. Un élève qui demande un grade ou qui essaie de l'acheter à son instructeur.

5. Un élève qui monte en grade par égocentrisme ou par soif de puissance.

6. L'instructeur qui enseigne ou popularise son art dans un but mercantile.

7. Un étudiant dont les gestes contredisent les paroles.

8. Un étudiant honteux de demander l'aide ou l'opinion de ses juniors.








 
 
Toute personne s'inscrivant à un cours de Taekwon-Do doit formuler le serment suivant :

Je respecterai les buts du Taekwon-Do

Je respecterai mon instructeur et les seniors

Je ne me servirai jamais du Taekwon-Do à mauvais escient

Je serai honnête et juste

Je bâtirai un monde meilleur